PLAN DE PUBLICATION DES

Carnets d’une Apocalypse

de SATPREM

 

   On s’attend avec du bon sens que la parution intégrale des 24 tomes des Carnets d’une Apocalypse de Satprem soit terminé entre le 2023, année centenaire de la naissance de son Auteur.

  Nous rappelons ici que les premières sept tomes ont été publiés avant la disparition de Satprem (avril 2007) et sous sa directe supervision.

  On peut même envisager un plan de publication qui soit bien régulier, dont voici les étapes raisonnables:

  • tome 1 (1973-1978) — 380 pages

paru en 1999

  • tome 2 (1978-1982) — 318 pages

paru en 2000

  • tome 3 (1982-1983) — 572 pages

paru en 2001

  • tome 4 (1984) — 670 pages

paru en 2002

  • tome 5 (1985) — 556 pages

paru en 2003

  • tome 6 (1986-1987) — 442 pages

paru en 2005

  • tome 7 (1987) — 326 pages

paru en 2007

  • tome 8 (1988) — 358 pages

à publier en 2008... paru en 2009

  • tome 9 (1989) — 544 pages

à publier en 2009... paru en 2011

  • tome 10 (1990) — 448 pages

à publier en 2010... paru en 2013

  • tome 11 (1991) — 336 pages

à publier en 2011... paru en 2014

  • tome 12 (1992) — 336 pages

à publier en 2012... paru en 2016

  • tome 13 (1993)

à publier en 2013...

  • tome 14 (1994)

à publier en 2014...

  • tome 15 (1995)

à publier en 2015...

  • tome 16 (1996)

à publier en 2016...

  • tome 17 (1997)

à publier en 2017...

  • tome 18 (1998)

à publier en 2018...

  • tome 19 (1999)

à publier en 2019...

  • tome 20 (2000)

à publier en 2020...

  • tome 21 (2001)

à publier en 2021...

  • tome 22 (2002-2003)

à publier en 2022...

  • tome 23 (2004-2005)

à publier en 2023...

  • tome 24 (2006-2007)

à publier en 2023...

   Nous espérons donc vivement que ceux qui ont hérité cet inestimable Document, iront bien respecter la mémoire de Satprem en le publiant sans retard et sans omissions.
   Le corps de Satprem a été enterré le jour même dans lequel il l’a quitté (!!!). Espérons-nous que ses Carnets d’une Apocalypse ne soit pas enterrés aussi, et que la hâte soit transformé ici par un scrupule plein d’égard.